Accès gratuit
Numéro
Rev. Fr. Gest.
Volume 45, Numéro 285, novembre-décembre 2019
La recherche en stratégie et management. Exit, voice or loyalty?
Page(s) 13 - 28
DOI https://doi.org/10.3166/rfg.2020.00404
Publié en ligne 9 mars 2020
  1. Acquier A. et Aggeri F. (2015). « Une généalogie de la pensée managériale sur la RSE », Revue française de gestion, vol. 41, no 253, p. 387‐413. [CrossRef] [Google Scholar]
  2. Aglietta M. (dir.). (2019). Capitalisme. Le temps des ruptures, Odile Jacob, Paris. [Google Scholar]
  3. Albouy M. (2019). Chroniques de Finance et de Gouvernance d’Entreprise, Éditions EMS, Caen. [Google Scholar]
  4. Autor D., Dorn D., Katz L., Patterson C. et Van Reenen J. (2019). “The fall of the labor share and the rise of superstar firms”, Working Paper, Quarterly Journal of Economics (à paraître). [Google Scholar]
  5. Avenier M.-J. et Schmitt C. (2007). La Construction de Savoirs pour l’Action, L’Harmattan, Paris. [Google Scholar]
  6. Baumard P. (2012). Le vide stratégique, CNRS Éditions, Paris. [Google Scholar]
  7. Bennis W.G. et O’Toole J. (2005). “How business schools lost their way”, Harvard Business Review, vol. 83, no 5, p. 96‐104. [Google Scholar]
  8. Besancenot D., Faria J.R. et Vranceanu R. (2009). “Why business schools do so much research: A signaling explanation”, Research Policy, vol. 38, p. 1093‐1101. [CrossRef] [Google Scholar]
  9. Boudon R. (1977). Effets Pervers et Ordre Social, PUF, Paris. [Google Scholar]
  10. Caplin A. (2016). “Measuring and modeling attention”, Annual Review of Economics, vol. 8, p. 379‐403. [CrossRef] [Google Scholar]
  11. Charnay J.-P. (1990). Metastratégie, Economica, Paris. [Google Scholar]
  12. Cheit E. (1985). “Business schools and their critics”, California Management Review, vol. 27, no 3, p. 43‐62. [CrossRef] [Google Scholar]
  13. Citton Y. (2014). Pour une Écologie de l’Attention, Le Seuil, Paris. [Google Scholar]
  14. David A. (coord.). (2002). Les nouvelles fondations des sciences de gestion, Vuibert. Paris, Nouvelle édition coordonnée par David A., Laufer R., (2012) Paris, Presses des Mines. [Google Scholar]
  15. Denis J.-P., Martinet A.-C., Payaud M. A. et Tannery F. (coord.). (2011). Gouvernance et Stratégies des Groupes, Lavoisier, Paris. [Google Scholar]
  16. Denis J.-P. (2014). Introduction au Hip-Hop Management (Gestion en Liberté), Éditions EMS, Cormelles-le-Royal. [Google Scholar]
  17. Desreumaux A. et Bréchet J.-P. (2018). Repenser l’entreprise. Une théorie de l’entreprise fondée sur le Projet, Presses universitaires du Septentrion, Lille. [Google Scholar]
  18. Dockès P. (1996). La Société n’est pas un pique-nique. Léon Walras et l’économie sociale, Economica, Paris. [Google Scholar]
  19. Dockès P. (2017). Le Capitalisme et ses Rythmes, Quatre Siècles en Perspective, t. I, Sous le regard des géants, Garnier, Paris. [Google Scholar]
  20. Dockès P. (2019). Le Capitalisme et ses Rythmes, Quatre Siècles en Perspective, t. II, vol. I et II, Garnier, Paris. [Google Scholar]
  21. Dumez H. (2016). Méthodologie de la Recherche Qualitative, Vuibert, Paris. [Google Scholar]
  22. Finance-Contrôle-Stratégie (2008). Hors série, articles de Desreumaux A., Koenig G., Martinet A.C. [Google Scholar]
  23. Frega R. (2006). John Dewey et la Philosophie comme Épistémologie de la Pratique, L’Harmattan, Paris. [Google Scholar]
  24. Gavard-Perret M.-L. et Gotteland D. (2012). Méthodes de la Recherche en Sciences de Gestion, Pearson, Paris. [Google Scholar]
  25. Gorton G. (2010). Slapped by the Invisible Hand. The Panic of 2007, Oxford University Press, Oxford. [Google Scholar]
  26. Granger G.-G. (1955). Méthodologie Économique, PUF, Paris. [Google Scholar]
  27. Hacking I. (2001). Entre Science et Réalité. La construction sociale de quoi ?, La Découverte, Paris. [Google Scholar]
  28. Hafsi T. et Martinet A.C. (2007). « Stratégie et management stratégique des entreprises : un regard historique et critique », Gestion, vol. 32, no 3, p. 88‐98. [CrossRef] [Google Scholar]
  29. Hatchuel A. (2005). “Towards an epistemology of collective action: Management research as a responsive and actionable discipline”, European Management Review, vol. 2, p. 36‐47. [CrossRef] [Google Scholar]
  30. Hatchuel A. et Segrestin B. (2012). Repenser l’Entreprise, Le Seuil-La République des idées, Paris. [Google Scholar]
  31. Hatchuel A. et Weil B. (2014). Théorie, Méthodes et Organisations de la Conception, Presses des Mines, Paris. [Google Scholar]
  32. Hottois G. (2004). Philosophie des Sciences, Philosophie des Techniques, Éditions Odile Jacob-Collège de France, Paris. [Google Scholar]
  33. Jorion P. (2015). Misère de la Pensée Économique, Champs-Flammarion, Paris. [Google Scholar]
  34. Khurana R. (2007). From Higher Aims to Higher Hands, Princeton University Press, Princeton. [Google Scholar]
  35. Krivine H. (2018). Comprendre sans Prévoir, Prévoir sans Comprendre, Cassini. [Google Scholar]
  36. Laroche H. (2007). « Les relations incertaines entre pratiques et enseignement dans le domaine de la gestion », Revue française de gestion, vol. 33, no 178-179, p. 55‐69. [CrossRef] [Google Scholar]
  37. Latour B. (2006). Changer la société. Refaire de la Sociologie, La Découverte, Paris. [Google Scholar]
  38. Laufer R. et Paradeise C. (1992). Le Prince Bureaucrate. Machiavel au pays du marketing, Flammarion, Paris. [Google Scholar]
  39. Laufer R. et Muller-Lagarde Y. (coord.). (2017). « Le management face au judiciaire. Les défis de l’internormativité », Revue française de gestion, numéro spécial, vol. 43, no 269. [Google Scholar]
  40. Legendre P. (2007). Dominium Mundi. L’empire du management, Mille et Une Nuits, Paris. [Google Scholar]
  41. Le Masson P. et Mcmahon C. (2016). « Armand Hatchuel et Benoît Weil. La théorie C-K, un fondement formel aux théories de l’innovation », Les Grands Auteurs en Management de l’Innovation et de la Créativité, Burger-Helchem T. et al. (coord.), editions EMS, Cormelles-le-Royal. [Google Scholar]
  42. Le Moigne J.-L. (2002). Le Constructivisme, 2 tomes, L’Harmattan, Paris. [Google Scholar]
  43. Locke R.P. et Spender J.C. (2011). Confronting Managerialism: How the Business Elites and their Schools Threw our Lives out of Balance, Zed Books, London, New York. [Google Scholar]
  44. Lorino P. (2018). Pragmatism and Organization Studies, Oxford University Press, Oxford. [CrossRef] [Google Scholar]
  45. Malis C. (2014). Guerre et Stratégie au XXIe Siècle, Fayard, Paris. [Google Scholar]
  46. Martinet A.C. (1984). Management Stratégique, Organisation et Politique, Mc Graw Hill, Paris. [Google Scholar]
  47. Martinet A.C. (coord.). (1991). Épistémologies et sciences de gestion, Economica, Paris. [Google Scholar]
  48. Martinet A.C. (2008). « Gouvernance et management stratégique : une nouvelle science morale et politique », Revue française de gestion, vol. 34 no 183, p. 93‐110. [Google Scholar]
  49. Martinet A.C. (2009). « Management stratégique et libertés : pour une science noo-politique du concevable », Management International, vol. 13, no 3, p. 85‐102. [CrossRef] [Google Scholar]
  50. Martinet A. C. (2015). « Recherche en management : une épistémologie pragmatiste », in Beaulieu P., Kalika M., (dir), La Création de Connaissances par les Managers, Éditions EMS, Cormelles-le-Royal. [Google Scholar]
  51. Martinet A.C. (coord.). (2012). Management et Sociétés. Mutations et Ruptures, Vuibert-FNEGE, Paris. [Google Scholar]
  52. Martinet A.C. et Payaud M.A. (2009). « L’insuffisance de l’histoire dans la recherche en management stratégique. Chantier archéologique et implications épistémiques », Entreprises et Histoires, no 55, p. 24‐36. [CrossRef] [Google Scholar]
  53. Martinet A.C. et Pesqueux Y. (2013). Épistémologie des Sciences de Gestion, Vuibert-FNEGE, Paris. [Google Scholar]
  54. Menger P.-M. (2009). Le Travail Créateur. S’accomplir dans l’incertain, Éditions du Seuil, Paris. [Google Scholar]
  55. Menger P.-M., Marchika C. et Hanet D. (2015). « La concurrence positionnelle dans l’enseignement supérieur. Les grandes écoles de commerce françaises et leur académisation », Revue Économique, vol. 66, no 1, p. 237‐288. [Google Scholar]
  56. Menger P.-M. et Mairesse J. (2015). Introduction, « Compétition, productivité, incitations et carrières dans l’enseignement supérieur et la recherche », numéro spécial, Revue Économique, vol. 66, no 1, p. 5‐12. [CrossRef] [Google Scholar]
  57. Miller D. et Le Breton-Miller I. (2010). Réussir dans la Durée. Leçons sur l’avantage concurrentiel des grandes entreprises familiales, Presses de l’Université Laval, Québec (QC). [Google Scholar]
  58. Mistral J. (2019). La Science de la Richesse. Essai sur la construction de la pensée économique, Éditions Gallimard, bibliothèque des sciences humaines, Paris. [Google Scholar]
  59. Motte M. (dir.). (2018). La Mesure de la Force. Traité de stratégie de l’école de guerre, Tallandier, Paris. [Google Scholar]
  60. Nag R., Hambrick D.C. et Chen M.-J. (2007). “What is strategic management really? Inductive derivation of a consensus definition of the field”, Strategic Management Journal, vol. 28, no 9, p. 935‐955. [CrossRef] [Google Scholar]
  61. Nonaka I. et Zhu Z. (2012). Pragmatic Strategy. Eastern Wisdom, Global Success, Cambridge University Press, Cambridge, UK. [CrossRef] [Google Scholar]
  62. Passeron J.-C. (1991). Le Raisonnement Sociologique, Nathan, Paris. [Google Scholar]
  63. Perroux F. (1970). « Les conceptualisations implicitement normatives et les limites de la modélisation en économie », Économie et sociétés. Cahiers de l’ISMEA, série M, no 26, p. 2255‐2307. [Google Scholar]
  64. Perroux F. (1973). Pouvoir et Économie, Bordas, Paris. [Google Scholar]
  65. Philippon T. (2019). The Great Reversal. How America Gave Up on Free Markets, The Belknap Press, Cambridge (Mass.). [CrossRef] [Google Scholar]
  66. Poirier L. (1994). La Crise des Fondements, Economica, Paris. [Google Scholar]
  67. Poirier L. (1998). Le Chantier Stratégique. Entretiens avec Gérad Chaliand, Hachette, Paris. [Google Scholar]
  68. Rabault H. (2012). Un Monde sans Réalité ? En compagnie de Niklas Luhman : économie, politique et droit, Presses de l’Université Laval, Québec (QC). [Google Scholar]
  69. Rappin B. (2014). « Au fondement du management », Théologie de l’Organisation, vol. 1, Les Éditions Ovadia, Nice. [Google Scholar]
  70. Rappin B. (2018). De l’Exception Permanente. Théologie de l’Organisation, Les Éditions Ovadia, Nice. [Google Scholar]
  71. Roche N. (2017). Pourquoi la Dissuasion, PUF, Paris. [CrossRef] [Google Scholar]
  72. Segrestin B. et Vernac S. (2018). Gouvernement, Participation et Mission de l’entreprise, Hermann. Paris. [Google Scholar]
  73. Starkey K., Hatchuel A. et Tempest S. (2009). “Management research and the new logics of discovery and engagement”, Journal of Management Studies, May, p. 547‐558. [CrossRef] [Google Scholar]
  74. Tannery F. (2014). « Régimes stratégiques », Encyclopédie de la Stratégie, Tannery F. et al. (coord.), Vuibert, Paris. [Google Scholar]
  75. Tannery F., Denis J.-P., Hafsi T. et Martinet A.C. (coord.). (2014). Encyclopédie de la Stratégie, Vuibert, Paris. [Google Scholar]
  76. Thiétart R.-A. (2014). Méthodes de Recherche en Management, Dunod, Paris, 4e éd. [Google Scholar]
  77. Tirole J. (2016). Économie du bien commun, PUF, Paris. [Google Scholar]
  78. Tooze A. (2018). Crashed. Comment une décennie de crise financière a changé le monde, Les Belles Lettres, Paris. [Google Scholar]
  79. Van de Ven A.H. (2007). Engaged Scholarship: a Guide for Organizational and Social Research, Oxford University Press, Oxford. [Google Scholar]
  80. Volberda H.W. (2004). “Crisis in strategy: Fragmentation, integration or synthesis?”, European Management Review, vol. 1, no 1, p. 35‐42. [CrossRef] [Google Scholar]
  81. Walliser B. et Prou C. (1988). La science économique, Seuil, Paris. [Google Scholar]
  82. Whitley R. (1984). “The development of management studies as a fragmented adhocracy”, Social Science Information, vol. 23, no 4/5, p. 775‐818. [CrossRef] [Google Scholar]

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.